Identifier et soigner les piqûres de mouches

Mouche qui pique

Publié le : 10 mai 20249 mins de lecture

Les piqûres de mouches peuvent être douloureuses et provoquer des démangeaisons. Cet article vous aide à identifier rapidement une piqûre de mouche grâce à ses symptômes typiques comme le gonflement et la douleur. Vous apprendrez également les meilleurs moyens de soigner une piqûre de mouche et comment prévenir de futures piqûres.

🪰 Bon à savoir

La mouche charbonneuse a un cycle de vie rapide : ses œufs se transforment en larves en 12 à 36 heures et atteignent l’âge adulte en 14 jours, avec une durée de vie de 16 à 24 jours.

Reconnaissance rapide des piqûres de mouche

Les mouches charbonneuses, ou stomoxes, sont des insectes volants très désagréables qui piquent à la fois les animaux et les humains. Leurs piqûres peuvent être particulièrement douloureuses et causer de vives démangeaisons pendant plusieurs jours. Il est important de savoir les reconnaître pour pouvoir s’en prémunir au mieux.

Caractéristiques physiques de la mouche charbonneuse

La mouche charbonneuse (Stomoxys calcitrans) ressemble beaucoup à la mouche domestique, mais s’en distingue par quelques caractéristiques:

  • Taille de 6 à 8 mm, corps gris avec des bandes longitudinales sombres sur le thorax
  • Grands yeux rouges ou bruns, pattes noires
  • Trompe vulnérante pointée vers l’avant, capable de transpercer la peau
  • Position de repos avec la tête vers le bas, ailes plus déployées que la mouche domestique

Où trouve-t-on les stomoxes ?

Les mouches charbonneuses prolifèrent partout dans le monde, surtout dans les zones d’élevage de bétail comme les étables et les écuries. Elles ont besoin de sang animal ou humain pour se nourrir et pondre leurs œufs, et leurs larves se développent dans le fumier et les excréments.

Les autres tendances de décoration :  Pourquoi investir dans un mobilier d'extérieur confortable et élégant ?

En période chaude, de mai à octobre environ, on les trouve souvent près des habitations à proximité des fermes. Elles aiment se reposer au soleil sur les murs, fenêtres et troncs d’arbres après avoir piqué leurs victimes.

Symptômes d’une piqûre de mouche charbonneuse

Les piqûres de stomoxes provoquent généralement :

  • Une douleur vive au moment de la piqûre, souvent au niveau des jambes
  • Un gonflement rouge et des démangeaisons intenses pendant plusieurs jours
  • Parfois de la fièvre, des maux de tête ou des nausées dans les cas les plus sévères

Bien que très désagréables, les piqûres de mouches charbonneuses ne transmettent pas de maladies graves aux humains sous nos latitudes. Elles peuvent cependant s’infecter si on les gratte trop.

Cycle de reproduction très rapide

Le cycle de vie des stomoxes est fulgurant et dépend de la température extérieure :

Stade Durée à 15°C Durée à 30°C
Œufs 4-5 jours 1 jour
Larves 2-3 semaines 4-6 jours
Nymphe 2-3 semaines 4-6 jours
Adulte 2-3 semaines
Cycle complet 60 jours 12 jours

Les femelles pondent 25 à 50 œufs à chaque cycle. Avec le réchauffement climatique, leur développement accéléré devient un véritable fléau pour le bétail et les humains dans certaines régions.

En cas de piqûre, il est recommandé de bien désinfecter et d’appliquer de la glace pour réduire l’inflammation. Des crèmes apaisantes ou antihistaminiques peuvent soulager les démangeaisons. Les répulsifs anti-moustiques sont aussi efficaces contre les stomoxes. Mieux vaut éviter de se promener près des zones humides aux heures chaudes de la journée et porter des vêtements couvrants.

Les autres tendances de décoration :  Les différentes essences de bois recommandées pour les bordures de jardin

Soins après piqûre de mouche

Si vous avez été piqué par une mouche lors de vos vacances en Espagne, voici quelques conseils pour soulager rapidement les démangeaisons et éviter que la plaie ne s’infecte :

Nettoyer et désinfecter la plaie

La piqûre de mouche charbonneuse peut être assez douloureuse et provoquer une petite plaie ouverte. Il est important de bien la nettoyer dès que possible pour éviter tout risque d’infection :

  • Nettoyez délicatement la zone avec de l’eau et du savon doux
  • Appliquez un antiseptique local type Biseptine, Bétadine, Chlorhexidine, etc. pour désinfecter en profondeur
  • Séchez bien la peau en tamponnant avec une compresse stérile

Soulager la démangeaison et l’inflammation

Une pommade apaisante à base de cortisone (Dexeryl, Tridesonit…) aidera à diminuer rapidement les démangeaisons et l’inflammation locale. Appliquez-la 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

En parallèle, vous pouvez soulager la douleur et l’œdème avec :

  • De la glace enveloppée dans un linge, à appliquer 10-15 min toutes les heures
  • Des antalgiques type paracétamol en cas de douleur intense

Surveiller l’évolution

Même correctement désinfectée, une piqûre de mouche peut parfois s’infecter. Consultez rapidement un médecin en cas de :

  • Intensification de la douleur, du gonflement ou des rougeurs
  • Apparition de pus ou de croûtes
  • Fièvre, céphalées, nausées ou autres symptômes généraux

Un traitement antibiotique pourra alors être prescrit pour éviter toute complication.

Miser sur la prévention

Pour limiter le risque de piqûres lors de votre séjour :

  • Portez des vêtements couvrants, amples et de couleurs claires
  • Utilisez un répulsif cutané efficace à base de DEET ou d’icaridine
  • Évitez les balades près des points d’eau stagnante aux heures les plus à risque (aube et crépuscule)
  • Installez des moustiquaires aux fenêtres de votre hébergement

En suivant ces conseils, vous pourrez profiter sereinement de votre séjour malgré la présence de ces mouches au comportement agressif typique de la période estivale.

Soins après piqûre de mouche

Prévention des piqûres de mouches

Pour se protéger efficacement contre les désagréments causés par les piqûres de mouches, quelques mesures préventives simples mais efficaces peuvent être mises en place au quotidien pendant la période estivale.

Les autres tendances de décoration :  Les plantes aquatiques idéales pour un bassin de jardin réussi

Porter des vêtements couvrants

La meilleure façon d’éviter les piqûres est de limiter les zones de peau exposées en portant des vêtements longs. Privilégiez les manches longues, les pantalons et les chaussures fermées, surtout si vous vous promenez dans des zones humides ou près de points d’eau, là où les mouches prolifèrent.

Optez si possible pour des couleurs claires et évitez les motifs floraux qui attirent les insectes. Les tissus épais et serrés comme le jean sont une bonne barrière contre les piqûres.

Utiliser des répulsifs

Appliquez des répulsifs cutanés contenant du DEET, de l’icaridine ou du citriodiol sur les zones découvertes (visage, cou, bras, jambes). Vérifiez bien que le produit est adapté à votre usage (enfant, femme enceinte) et respectez les doses recommandées.

Fabriquer son propre répulsif naturel

Vous pouvez aussi confectionner votre répulsif naturel en mélangeant dans un flacon spray :

  • 100 ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale (noyau d’abricot, jojoba…)
  • 30 gouttes d’huile essentielle au choix parmi : géranium, lavande, citronnelle, eucalyptus citronné

Secouez avant chaque utilisation et appliquez sur la peau en évitant le contour des yeux. A renouveler toutes les heures.

Prévention des piqûres de mouches

L’essentiel à retenir sur les piqûres de mouches

Reconnaître et soigner rapidement une piqûre de mouche permet d’atténuer la douleur et les démangeaisons. Des méthodes naturelles comme le miel ou le vinaigre de cidre peuvent aider. La prévention reste le meilleur moyen d’éviter ces désagréments, en portant des vêtements couvrants et en utilisant des répulsifs efficaces à base d’huiles essentielles.

Plan du site