Maîtriser l’art de planter des pommes de terre

pommes de terre

Publié le : 12 mai 202412 mins de lecture

Planter des pommes de terre peut sembler simple, mais pour obtenir une récolte abondante et de qualité, certaines techniques sont essentielles. De la sélection des variétés adaptées à votre région jusqu’à la récolte et la conservation, découvrez les étapes clés pour réussir vos plantations de pommes de terre et profiter de délicieux tubercules.

🗓️ Bon à savoir

En France, la plantation des pommes de terre se fait généralement à partir de mars dans les régions au climat doux, sinon en avril lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Choisir le bon moment et type de pomme de terre

planter pommes de terre-min

Planter ses pommes de terre au bon moment est crucial pour obtenir une récolte abondante et saine. En France, la période idéale se situe généralement entre mars et avril, une fois les gelées passées, lorsque la terre s’est réchauffée à au moins 7-10°C.

Périodes de plantation selon les régions

Les dates de plantation varient selon le climat local :

  • Février-mars dans le sud, la Bretagne et le littoral atlantique aux hivers doux, y compris sous abri
  • Fin mars à mi-avril pour le reste du pays
  • Début mai dans les régions les plus froides

Choisir la bonne variété

Il existe une multitude de variétés de pommes de terre, classées selon leur précocité et leur type de chair :

Précocité Exemples de variétés Période de plantation
Précoces Belle de Fontenay, Amandine, Apollo Mars-avril
Demi-précoces Charlotte, Bintje, Désirée Avril-mai
Tardives Vitelotte, Rouge des Flandres Avril-mai

Choisissez vos variétés en fonction de vos préférences gustatives et culinaires : chair ferme pour vapeur et rissolées, tendre pour purées et gratins, ou encore chairs colorées pour des plats originaux.

Préparation du sol et plantation

planter des pommes de terre-min

La pomme de terre est un légume apprécié des Français, qui en consomment en moyenne 40 kg par an. Sa culture au potager permet d’obtenir une récolte généreuse et savoureuse. Une bonne préparation du sol et une plantation au bon moment sont essentielles pour la réussite de cette culture.

Les autres tendances de décoration :  Quand tailler les hortensias pour un jardin florissant ?

Préparer le sol pour planter les pommes de terre

Les pommes de terre apprécient les sols meubles, profonds et bien drainés. Pour préparer le terrain, il est recommandé d’apporter du compost ou du fumier bien décomposé à l’automne précédent la plantation. Cet amendement enrichira la terre et l’aidera à mieux retenir l’eau.

Au printemps, juste avant la plantation, retravaillez le sol sur une profondeur d’environ 10 cm pour l’ameublir. Supprimez les cailloux et les grosses mottes pour faciliter le développement des tubercules. Un apport de cendres de bois peut aider à alléger les terres trop lourdes.

Planter les pommes de terre au bon moment

La date de plantation des pommes de terre dépend des régions et des risques de gelées tardives. Dans le sud et les zones littorales aux hivers cléments, vous pourrez planter dès février-mars. Ailleurs, il est préférable d’attendre fin mars à mi-avril.

Les pommes de terre se plantent quand la terre s’est réchauffée à au moins 7-10°C. Un dicton dit qu’il faut planter « quand le lilas fleurit », mais ce repère est à adapter selon les années. Mieux vaut se fier aux températures du sol.

Faire germer les plants avant la plantation

Pour avancer la date de récolte, vous pouvez faire germer les plants 4 à 6 semaines avant la plantation. Placez les tubercules dans des cagettes, germe vers le haut, dans une pièce fraîche (10-15°C), lumineuse mais sans soleil direct.

Cette pré-germination permettra aux plants de se développer plus rapidement une fois en terre. Si vous achetez des plants pré-germés, vous pourrez sauter cette étape et les planter directement.

Technique de plantation des pommes de terre

Creusez des sillons de 15 cm de profondeur, espacés de 50 cm minimum pour les variétés précoces à 70-75 cm pour les variétés tardives. Déposez les plants tous les 30 cm, germe vers le haut, puis recouvrez de terre sans tasser.

Type de variété Espacement entre rangs Espacement entre plants
Précoces 50 cm 30 cm
Tardives 70-75 cm 30 cm

Après 2-3 semaines, les premiers plants sortiront de terre. Buttez-les ensuite 2 à 3 fois pendant leur croissance, en ramenant la terre autour des pieds pour favoriser le développement des tubercules. Arrosez régulièrement, surtout pendant la formation des pommes de terre, en évitant de mouiller le feuillage.

En respectant ces étapes clés de préparation du sol et de plantation, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir une belle récolte de pommes de terre saines et savoureuses, après 3 à 5 mois de culture selon les variétés choisies. Le plaisir de déguster ses propres pommes de terre n’en sera que plus grand !

Maîtriser l'art de planter des pommes de terre-min

Gestion de l’arrosage et du buttage

Une fois les pommes de terre plantées, une attention particulière doit être portée à leur gestion hydrique et au buttage tout au long de leur développement. Ces deux pratiques culturales sont essentielles pour optimiser la production et la qualité des tubercules.

Les autres tendances de décoration :  Comment accéder à "Ma Prime Rénov" et gérer votre compte en ligne ?

Assurer un arrosage régulier et suffisant

Les besoins en eau des plants de pommes de terre varient selon le stade de développement. Ils sont particulièrement importants pendant la phase de formation et de grossissement des tubercules, qui débute environ 6 semaines après la plantation et dure 2 à 3 mois.

Durant cette période critique, un déficit hydrique peut conduire à des tubercules de petite taille ou difformes. Il est recommandé d’apporter 20 à 30 mm d’eau par semaine, idéalement par un arrosage goutte-à-goutte ou par aspersion en évitant de mouiller le feuillage. Les irrigations doivent être plus fréquentes en cas de fortes chaleurs ou sur sol sableux.

Stade de développement Besoins en eau (mm/semaine)
Levée – 6 semaines 10-20 mm
Formation des tubercules (6-14 semaines) 20-30 mm
Maturation (14 semaines – défanage) 10-20 mm

Protéger et favoriser le développement des tubercules par le buttage

Le buttage consiste à ramener la terre au pied des plants pour former des buttes d’environ 20 cm de haut. Cette opération est réalisée à 2 ou 3 reprises :

  • Un premier buttage léger au stade 4-5 feuilles
  • Un second buttage plus important 3 semaines après
  • Un dernier buttage éventuel 3 semaines plus tard

Le buttage présente de multiples avantages :

  • Il protège les jeunes pousses du gel
  • Il évite le verdissement des tubercules exposés à la lumière, les rendant impropres à la consommation
  • Il favorise le développement des racines et des tubercules en ameublissant le sol
  • Il limite la levée des adventices

Le buttage peut être manuel, à l’aide d’une binette ou d’un butteur, ou mécanisé en culture professionnelle. Il doit être réalisé sur sol ressuyé pour ne pas le compacter.

« Un bon buttage au bon moment, c’est la garantie de belles pommes de terre saines et bien formées. »

Jean Dupont, producteur de pommes de terre dans la Somme

En résumé, arroser suffisamment pendant la tubérisation et bien butter les plants sont deux leviers agronomiques majeurs pour réussir sa culture de pommes de terre, aux côtés d’une bonne préparation du sol et d’une récolte au bon stade. Quelques gestes simples mais néanmoins essentiels pour le jardinier amateur comme pour le producteur chevronné.

pomme de terre

Récolte et conservation

Après avoir pris soin de vos plants de pommes de terre tout au long de la saison, vient le moment tant attendu de la récolte. Cette dernière étape est cruciale pour profiter pleinement des tubercules savoureux que vous avez cultivés avec patience et dévouement.

Les autres tendances de décoration :  Comment prévenir la présence des étourneaux dans votre jardin ?

Les signes de maturité des pommes de terre

Avant de vous lancer dans la récolte, il est essentiel de s’assurer que vos pommes de terre sont arrivées à maturité. Plusieurs indices permettent de le déterminer :

  • Le jaunissement puis le flétrissement du feuillage, environ 3 à 4 mois après la plantation pour les variétés hâtives, et jusqu’à 5 mois pour les tardives.
  • La formation d’une peau ferme et résistante sur les tubercules, que vous pouvez vérifier en grattant délicatement avec l’ongle sur quelques pommes de terre déterrées au hasard.

La récolte proprement dite

Une fois les signes de maturité repérés, place à la cueillette tant attendue :

  1. Choisissez une journée ensoleillée et sèche, idéalement 10 à 15 jours après les dernières pluies pour faciliter le séchage.
  2. À l’aide d’une fourche-bêche ou d’une grelinette, déterrez délicatement les pommes de terre en prenant soin de ne pas les abîmer.
  3. Laissez-les sécher quelques heures au soleil, ce qui renforcera leur peau et favorisera une meilleure conservation.
  4. Éliminez la terre encore présente sur les tubercules en les brossant, sans les laver.

Les conditions optimales de stockage

Pour profiter de votre récolte le plus longtemps possible, un lieu de stockage approprié est indispensable. L’endroit idéal doit être :

  • Frais, avec une température comprise entre 6 et 8°C pour limiter la germination
  • Sombre, car la lumière favorise le verdissement toxique des tubercules
  • Ventilé, afin d’éviter l’accumulation d’humidité propice au développement de maladies

Vous pouvez entreposer vos pommes de terre :

  • Dans des caisses en bois ou des cagettes, en intercalant des couches de paille ou de papier journal
  • Dans des filets à mailles aérées, suspendus
  • En vrac, disposées sur une étagère grillagée

Surveillance pendant le stockage

Pensez à inspecter régulièrement votre récolte durant toute la période de conservation, en éliminant les tubercules présentant des signes de pourriture ou de germination excessive. Vous éviterez ainsi la contamination de l’ensemble du stock.

En respectant ces quelques conseils, vous pourrez savourer vos pommes de terre maison pendant plusieurs mois, en appréciant la qualité incomparable de ces tubercules fraîchement récoltés. Une juste récompense après tous vos efforts !

pommes de terre

L’essentiel à retenir pour réussir vos plantations de pommes de terre

La plantation de pommes de terre nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs, du choix des variétés à la préparation du sol, en passant par l’entretien et la récolte. En suivant ces conseils, vous maximiserez vos chances d’obtenir une récolte généreuse et savoureuse. N’hésitez pas à expérimenter différentes variétés et techniques pour trouver ce qui convient le mieux à votre jardin et à vos goûts.

Plan du site