Piqûre d’araignée dans le lit : que faire ?

Publié le : 10 mai 202410 mins de lecture

Les piqûres d’araignée au lit sont une situation courante mais souvent source d’inquiétude. Savoir identifier les signes d’une morsure et réagir de manière appropriée permet d’éviter des complications. Cet article vous guide dans la reconnaissance des piqûres d’araignée, les gestes de premiers soins à adopter et les astuces de prévention pour un sommeil serein.

🕷️ Le saviez-vous ?

Les huiles essentielles comme la menthe poivrée peuvent repousser naturellement les araignées sans utiliser d’insecticides chimiques potentiellement nocifs. Quelques gouttes sur un coton dans la chambre suffisent !

Identification d’une piqûre d’araignée

Les morsures d’araignée sont rarement intentionnelles de la part de ces arachnides. Elles se produisent généralement lorsqu’une araignée se sent menacée, par exemple si son espace est envahi, souvent sans qu’elle ait la volonté de nuire. Les symptômes et la gravité dépendent de l’espèce responsable de la piqûre.

Comment reconnaître une morsure d’araignée ?

L’observation attentive d’une piqûre peut permettre d’identifier une morsure d’araignée. En effet, sur la zone gonflée et rouge, il est souvent possible de distinguer deux petits points rouges rapprochés. Il s’agit de la marque laissée par les crochets venimeux (ou chélicères) de l’araignée.

Une morsure d’araignée entraîne généralement les signes suivants :

  • Une boursouflure rougie et démangeaison localisée
  • Parfois une légère douleur musculaire
  • Rarement une réaction allergique plus étendue, avec œdème

Symptômes des morsures d’araignées venimeuses

Dans les rares cas de morsures par des araignées venimeuses en France (veuve noire, recluse…), des symptômes plus sévères peuvent apparaître :

  • Douleurs intenses, crampes musculaires
  • Maux de tête, nausées, malaise général
  • Difficultés respiratoires, hypertension
  • Nécrose cutanée autour de la piqûre
Les autres tendances de décoration :  La gestion de l'eau avec les solutions Cuve a eau Cuve-expert

La survenue de ces signes doit conduire à consulter rapidement un médecin. Néanmoins, même si elles sont spectaculaires, la grande majorité des morsures d’araignées restent bénignes et guérissent en quelques jours.

Que faire en cas de piqûre d’araignée ?

La conduite à tenir consiste avant tout à désinfecter la plaie et limiter l’inflammation locale :

  • Nettoyer la zone de piqûre à l’eau et au savon
  • Appliquer un glaçon enveloppé dans un tissu pour réduire le gonflement
  • Prendre si besoin un antidouleur (paracétamol) et un antihistaminique en cas de démangeaisons
  • Consulter rapidement en cas de signes de gravité

Apprendre à reconnaître une morsure d’araignée permet d’adopter les bons gestes sans s’inquiéter excessivement. Dans la grande majorité des cas, la piqûre guérit spontanément sans laisser de séquelles. Rester vigilant aux symptômes permet de réagir rapidement si nécessaire.

Premiers soins et traitement

Les piqûres d’araignées sont souvent associées à tort à une morsure. En réalité, l’araignée ne mord pas à proprement parler mais injecte son venin via ses crochets. La plupart des araignées présentes en France, comme les Steatoda, les Tégénaires ou les Pholques, ne présentent aucun danger pour l’Homme. Elles ne piquent que très rarement, lorsqu’elles se sentent menacées.

Quels sont les symptômes d’une piqûre d’araignée ?

Une piqûre d’araignée commune se caractérise par une boursouflure rouge qui démange. En observant bien, on peut parfois distinguer deux petits points rouges correspondant aux crochets.

Les principaux symptômes sont :

  • Rougeur et gonflement localisés
  • Démangeaisons
  • Légère douleur

Dans de très rares cas, chez les personnes allergiques au venin, une piqûre peut provoquer un choc anaphylactique. Il s’agit d’une urgence médicale.

Les morsures d’araignées peuvent-elles être graves ?

Les espèces dangereuses pour l’Homme sont extrêmement rares en France métropolitaine. Seules quelques araignées comme la Veuve noire, la Recluse brune ou l’Araignée violoniste peuvent être problématiques en raison de leur venin neurotoxique.

Les autres tendances de décoration :  Étapes pour suivre et optimiser votre dossier de demande de prime rénovation

Leur piqûre s’accompagne alors de symptômes plus intenses :

  • Douleurs musculaires
  • Maux de tête
  • Nausées, vomissements
  • Hypertension
  • Essoufflement
  • Apparition de zones noires nécrosées autour de la piqûre

Cette symptomatologie nécessite une prise en charge d’urgence. Heureusement, ces cas graves surviennent exceptionnellement en France, principalement dans le sud.

Comment réagir face à une piqûre d’araignée ?

Si vous avez été piqué, essayez de prendre l’araignée en photo pour l’identifier. Notez également si la douleur est immédiate ou retardée. Une douleur qui survient plus de 15 minutes après la piqûre est un signe d’alerte.

En l’absence de signes de gravité, le traitement est simple :

  • Désinfectez la plaie à l’eau et au savon pour éviter une surinfection
  • Appliquez de la glace enveloppée dans un tissu pour réduire l’inflammation
  • Prenez un antihistaminique en cas de démangeaisons importantes

N’essayez surtout pas de presser la plaie pour faire sortir le venin. Des cloques peuvent apparaître mais il ne faut pas les percer au risque de provoquer une infection.

Rendez-vous rapidement aux urgences ou appelez un centre antipoison si vous ressentez :

  • Un œdème qui s’étend
  • Des malaises avec chute de tension
  • Des difficultés respiratoires

Comment prévenir les piqûres d’araignées au lit ?

Les araignées ne piquent pas l’Homme volontairement, seulement en cas de danger immédiat. Pour minimiser les risques la nuit, il suffit de secouer draps et couvertures avant de se coucher. Maintenir une bonne hygiène dans la chambre limite aussi leur présence.

Enfin, certaines huiles essentielles comme la menthe poivrée semblent efficaces pour les repousser naturellement, mais leur concentration est très variable selon les marques. Difficile donc de les recommander formellement.

En résumé, une piqûre d’araignée en France entraîne le plus souvent une inflammation locale bénigne qui disparaît en quelques jours. Consulter rapidement un médecin en cas de réaction anormale permet d’éviter toute complication.

Premiers soins et traitement

Prévention des morsures d’araignée au lit

Pour minimiser les risques de morsures d’araignées durant votre sommeil, quelques gestes simples de prévention peuvent être mis en place au quotidien.

Inspectez et secouez votre literie avant de vous coucher

Les araignées peuvent parfois se glisser dans vos draps ou vos couvertures en quête d’un abri douillet. Prenez donc le temps chaque soir, avant d’aller au lit, de secouer et d’inspecter soigneusement votre literie. Cela permet de déloger les éventuelles araignées qui s’y seraient cachées.

Les autres tendances de décoration :  Comment reconnaitre et se débarrasser des blattes de jardin ?

Rangez et nettoyez régulièrement votre chambre

Les araignées apprécient les endroits sombres, calmes et encombrés pour tisser leurs toiles. En maintenant votre chambre propre et bien rangée, vous limitez les lieux propices à leur installation. Passez régulièrement l’aspirateur, y compris dans les recoins et le long des plinthes.

Quelques astuces naturelles pour repousser les araignées :

  • Vaporisez de l’huile essentielle de menthe poivrée diluée sur votre literie. Son odeur éloigne naturellement les arachnides.
  • Placez des sachets de lavande séchée dans vos placards et penderies. Les araignées n’apprécient pas son parfum.
  • Installez des pièges à glu non toxiques dans les zones à risque pour capturer les araignées sans utiliser d’insecticides.

Traitez les fissures et interstices

Inspectez soigneusement les murs, plafond et sol de votre chambre. Rebouchez les fissures, même minimes, avec du mastic. Elles constituent des points d’entrée privilégiés pour les araignées. Pensez aussi à vérifier l’isolation de vos fenêtres et le bas de vos portes.

Ces quelques habitudes vous permettront de réduire grandement le risque d’une rencontre nocturne non désirée avec une araignée, sans pour autant recourir à des méthodes chimiques agressives. La prévention reste la meilleure des protections !

L’essentiel à retenir sur les piqûres d’araignée au lit

Les piqûres d’araignée au lit, bien que désagréables, sont rarement dangereuses. Une bonne observation des symptômes, des soins adaptés et quelques précautions permettent de gérer efficacement ces situations. Néanmoins, une vigilance particulière doit être portée aux réactions allergiques qui nécessitent une prise en charge médicale rapide. La meilleure prévention reste de maintenir une literie et une chambre propres et dégagées.

Plan du site