Briques, pavés et parpaings : les différences, les usages et les critères de choix

Briques pavés et parpaings

Publié le : 10 mai 20249 mins de lecture

Les briques, pavés et parpaings sont des matériaux de construction essentiels, chacun avec ses propres caractéristiques et usages. Cet article explore les différences fondamentales entre ces matériaux, fournit des critères de sélection selon le projet, détaille les techniques d’installation et de maintenance, et examine les alternatives écologiques et innovations dans ce domaine.

💡 Bon à savoir

Pour choisir entre briques, pavés et parpaings, tenez compte du coût, de l’esthétique souhaitée et de la durabilité requise pour votre projet. Consultez des prix comparatifs et les recommandations adaptées à votre type de construction ou d’aménagement.

Différences fondamentales entre briques, pavés et parpaings

Les briques, les pavés et les parpaings sont des matériaux de construction incontournables, mais leurs caractéristiques propres les distinguent. Bien que pouvant tous servir à réaliser des murs, des revêtements de sol ou des éléments décoratifs, chacun possède des attributs uniques.

Composition et fabrication

Les briques sont traditionnellement fabriquées en argile cuite, leur conférant une grande résistance et durabilité. Les pavés peuvent être en terre cuite, en béton ou en pierre naturelle taillée. Quant aux parpaings, il s’agit de blocs de béton moulé, souvent alvéolés pour plus de légèreté.

Usages typiques

Les briques sont prisées pour les murs, les façades et les éléments architecturaux. Les pavés excellent en revêtements de sol extérieurs : allées, terrasses, places. Enfin, les parpaings constituent la base des murs porteurs et des fondations.

Les autres tendances de décoration :  Conseils pour adopter une éco-décoration respectueuse de l'environnement

Esthétique et variations

Côté look, les briques se déclinent en d’infinies nuances de terre cuite. Les pavés offrent des textures variées selon le matériau. Et si les parpaings restent souvent bruts, ils peuvent être habillés pour plus de cachet.

Critères de sélection selon le projet

Les briques pavés et parpaings font partie des matériaux de construction les plus largement utilisés pour ériger les plus grands chefs-d’œuvre architecturaux mondiaux. Bien qu’ayant des similitudes en termes d’usage et de mise en œuvre, ces deux éléments présentent néanmoins des caractéristiques propres qu’il est important de connaître pour faire le bon choix selon le projet envisagé.

Différences fondamentales de composition et de caractéristiques

Les briques pavés se distinguent par une couche extérieure en argile cuite et plusieurs couches internes visant à renforcer leur solidité et leur résistance à l’usure. Les parpaings quant à eux, sont composés d’une enveloppe en béton armé avec un cœur en mortier de ciment.

Sur le plan économique et écologique, les parpaings s’avèrent moins chers et plus économiques que les briques pavés. Cependant, le procédé de fabrication des briques est plus énergivore, se traduisant par un impact environnemental moins favorable en comparaison des parpaings.

Performances thermiques et isolantes

En matière d’isolation et de confort thermique, la brique excelle grâce à ses propriétés hydrofuges et sa capacité à réguler naturellement l’humidité. Le parpaing est quant à lui moins étanche et résiste moins bien à l’humidité, nécessitant dans certains cas la mise en place d’un vide sanitaire ou d’un dispositif anti-capillarité pour pallier cette faiblesse.

Matériau Isolation thermique Résistance à l’humidité Régulation hygrométrique
Brique Excellente Très bonne Excellente
Parpaing Moyenne Faible Faible

Techniques de pose différenciées

La brique se prête à une pose traditionnelle au mortier ou avec des joints minces pour une approche plus moderne, en particulier pour le monomur. La méthode de pose du parpaing varie quant à elle selon son type, avec des solutions adaptées proposées par les professionnels.

Les autres tendances de décoration :  Comment apporter des touches de décoration saisonnière à votre intérieur ?

En somme, chaque matériau présente des atouts spécifiques et le choix entre brique pavé et parpaing dépendra des besoins précis du projet de construction, de l’esthétique recherchée mais aussi des contraintes techniques et budgétaires. Faire appel à un spécialiste permettra d’identifier l’option la plus pertinente et adaptée à chaque situation.

Critères de sélection selon le projet

Techniques d’installation et maintenance

L’installation réussie des briques, pavés et parpaings repose sur des techniques précises visant à assurer l’esthétique et la durabilité de l’ouvrage. La mise en œuvre diffère selon le type de matériau utilisé, mais certaines règles de base s’appliquent à tous.

Pose des briques et des pavés

Les briques et pavés s’installent généralement sur un lit de sable ou de mortier. Il est essentiel de bien niveler la surface et de vérifier l’alignement régulièrement lors de la pose. Les joints entre les éléments doivent être réguliers et remplis de sable polymère ou de mortier pour une meilleure tenue et étanchéité.

Mise en œuvre des parpaings

Les parpaings, plus volumineux, nécessitent un mortier de pose adapté. L’appareillage en quinconce est recommandé pour une meilleure stabilité du mur. Les joints verticaux et horizontaux sont réalisés au mortier. Pour les murs extérieurs, prévoir une isolation complémentaire.

Entretien et maintenance

Un nettoyage régulier des surfaces en briques, pavés ou parpaings permet de prévenir les mousses et salissures. Il faut contrôler l’état des joints et les refaire si nécessaire. Pour les parpaings, vérifier l’absence de fissures et réparer rapidement en cas de problème pour éviter que l’eau ne s’infiltre.

Le respect de ces techniques de pose et un entretien approprié garantiront la pérennité et la qualité esthétique de vos réalisations en briques, pavés et parpaings.

Techniques d\

Alternatives écologiques et innovations

Face aux enjeux environnementaux actuels, les fabricants de briques, pavés et parpaings innovent pour proposer des alternatives plus écologiques. L’objectif est de réduire l’impact carbone de ces matériaux de construction emblématiques tout en préservant leurs performances et leur esthétique.

Les autres tendances de décoration :  Comment choisir la table basse parfaite pour votre espace extérieur ?

Le béton bas carbone

Les industriels du béton, comme le luxembourgeois Contern, développent des solutions pour diminuer l’empreinte carbone des parpaings et pavés. Cela passe par l’utilisation de matières premières locales, le remplacement partiel du ciment par des sous-produits de substitution et le recyclage des produits en fin de vie dans une logique d’économie circulaire.

Les briques en terre crue comprimée

Pour réduire l’impact énergétique de la cuisson des briques traditionnelles, des innovations comme celles de Briques Technic Concept proposent des briques en terre crue comprimée. Fabriquées à partir de déblais locaux et séchées à l’air libre, ces briques offrent une alternative bas carbone intéressante, avec des unités de production mobiles au plus près des chantiers.

Vers des matériaux biosourcés

Au-delà du béton et de la terre crue, la R&D se tourne aussi vers les matériaux biosourcés comme le chanvre, la paille ou encore les déchets agricoles pour concevoir la nouvelle génération de briques et parpaings. L’enjeu est de combiner performance technique, faible impact environnemental et ancrage dans les territoires.

Alternatives écologiques et innovations

L’essentiel à retenir sur les briques, pavés et parpaings

Les briques, pavés et parpaings offrent une variété de possibilités pour les projets de construction et d’aménagement. Le choix du matériau dépend de facteurs tels que le coût, l’esthétique et la durabilité. Les innovations récentes, comme les matériaux écologiques et recyclés, ouvrent de nouvelles perspectives dans ce domaine. À l’avenir, on peut s’attendre à voir émerger davantage de solutions durables et créatives pour répondre aux besoins de la construction moderne.

Plan du site