Comment reconnaitre et se débarrasser des blattes de jardin ?

blatte de jardin

Publié le : 10 mai 202412 mins de lecture

Les blattes de jardin peuvent être une véritable nuisance, envahissant non seulement votre espace extérieur mais aussi votre domicile. Cet article vous guide pour identifier ces insectes et vous en débarrasser efficacement, tout en adoptant des mesures préventives pour les garder à distance. Découvrez les astuces naturelles et les techniques pour préserver votre jardin et votre maison des blattes.

💡 Le saviez-vous ?

Un mélange de farine et de sucre peut servir d’appât efficace pour piéger les blattes de jardin, friandes de matières sucrées. Placez ce mélange dans les zones infestées et les blattes seront attirées avant d’être éliminées.

Identification des blattes de jardin

Les blattes de jardin, bien que moins nuisibles que celles qui infestent nos maisons, peuvent tout de même s’avérer gênantes lorsqu’elles s’invitent à l’intérieur pendant les soirées estivales. Apprendre à les identifier permet de mieux cibler les actions à mettre en place pour s’en débarrasser efficacement.

Blatte de jardin ou cafard de maison ?

La blatte forestière, aussi appelée Ectobius pallidus, est facile à différencier de son homologue des habitations. De couleur brun clair, cet insecte mesure environ 10 mm et arbore un corps ovale aplati. Leurs longues antennes filiformes et leurs 6 pattes épineuses leur permettent de se déplacer avec agilité.

Contrairement à la blatte germanique qui est nocturne, la blatte de jardin a une activité principalement diurne. On peut fréquemment l’apercevoir en train de courir au sol pendant la journée, à la recherche de nourriture et d’humidité. Ses ailes bien développées lui donnent également la capacité de voler sur de courtes distances.

Oothèques et stades larvaires

Comme tous les cafards, les blattes de jardin se reproduisent en pondant des oothèques. Ces capsules mesurent environ 5 mm et contiennent une dizaine d’œufs chacune. Après l’éclosion, les larves appelées nymphes passent par plusieurs mues successives avant d’atteindre le stade adulte :

  • Nymphes de stade 1 : 2-3 mm, couleur blanchâtre
  • Nymphes de stade 2-3 : 5-8 mm, couleur brune
  • Nymphes de stade 4-5 : 8-10 mm, ébauches d’ailes visibles
Les autres tendances de décoration :  Où télécharger un calendrier lunaire 2024 pour le jardinage en format PDF ?

La durée totale du cycle de développement de l’œuf à l’adulte est d’environ 3 mois. Une connaissance des différents stades permet d’identifier une infestation débutante et d’agir au plus vite.

Méthodes naturelles pour se débarrasser des blattes de jardin

Les blattes de jardin apprécient particulièrement l’humidité et la fraîcheur. Voici quelques astuces simples et écologiques pour cibler leurs points faibles et les éliminer sans danger pour votre jardin :

Piéger les blattes avec du plâtre, de la farine et du sucre

Les cafards de jardin sont attirés par l’humidité. Vous pouvez exploiter ce point faible pour leur tendre un piège mortel. Il vous suffit de disposer une assiette remplie d’eau près de leurs abris. Tout autour, saupoudrez un mélange de plâtre, de farine et de sucre en poudre. Attirées par l’eau, les blattes consommeront ce mélange en passant. Quelques heures plus tard, elles mourront d’une occlusion intestinale provoquée par le plâtre.

Créer des appâts empoisonnés au miel et à la farine

Une autre technique consiste à utiliser des appâts à base de nourriture pour attirer et éliminer les blattes. Mélangez de l’acide borique avec du miel et de la farine jusqu’à obtenir une pâte. Façonnez ensuite de petites boulettes avec ce mélange. Disposez ces appâts dans les zones fréquentées par les cafards. Gourmandes, les blattes seront attirées par le miel et la farine mais ne survivront pas à l’ingestion de l’acide borique.

Supprimer les abris et zones humides propices aux blattes

Afin de prévenir l’installation des cafards dans votre jardin, il est important de leur retirer tout abri potentiel. Les blattes de jardin affectionnent particulièrement les environnements humides, sombres avec de la matière organique en décomposition. Evitez donc de laisser des tas de feuilles, de bois ou un paillage épais au sol. Ne laissez pas non plus d’objets ou de matériaux pouvant retenir l’humidité et servir de cachette aux blattes.

Détruire les oothèques pour stopper la prolifération

Enfin, vous pouvez agir directement sur le cycle de reproduction des cafards de jardin. Les femelles pondent leurs œufs dans une capsule rigide appelée oothèque. En inspectant régulièrement votre jardin, repérez et détruisez manuellement ces oothèques. Vous empêcherez ainsi l’éclosion de nouvelles blattes et freinerez le développement de la population.

Les autres tendances de décoration :  Les cultures estivales à privilégier en suivant le calendrier lunaire de juin

En appliquant ces méthodes naturelles, vous pourrez vous débarrasser efficacement des blattes de jardin sans nuire à l’environnement. L’utilisation conjointe de pièges, d’appâts et la destruction de leurs abris vous permettra de retrouver rapidement un extérieur sans cafard !

Méthodes naturelles pour se débarrasser des blattes de jardin

Préventions pour garder les blattes à l’extérieur

Les beaux jours reviennent et avec eux, les blattes de jardin font leur apparition. Bien que moins problématiques que leurs cousines domestiques, ces insectes peuvent tout de même devenir gênants s’ils se mettent à envahir votre extérieur et même l’intérieur de votre maison. Voici quelques conseils pour limiter leur prolifération et les garder à distance de votre domicile.

Éliminer les zones propices aux blattes

Les blattes de jardin apprécient particulièrement les endroits humides, sombres et encombrés. Pour les dissuader de s’installer chez vous, il est important de :

  • Éviter l’accumulation d’eau stagnante (soucoupes sous les pots, arrosoirs, etc)
  • Ne pas laisser de tas de feuilles, de bois ou de déchets verts qui pourraient leur servir d’abri
  • Bien ranger son jardin en évitant d’empiler des objets qui créent des cachettes
  • Tailler régulièrement les arbustes et haies pour limiter les zones d’ombre dense

Limiter leurs sources de nourriture

Comme tous les cafards, les blattes de jardin sont à la recherche constante de nourriture. Vous pouvez restreindre leur approvisionnement en :

  • Ramassant les fruits tombés au sol
  • Nettoyant rapidement les restes après un repas en extérieur
  • Fermant bien vos poubelles, de préférence dans un container hermétique
  • Ne laissant pas de croquettes pour animaux en libre service

Empêcher leur entrée dans la maison

Pour éviter que les blattes ne s’invitent à l’intérieur, il faut veiller à bien :

  • Fermer portes et fenêtres la nuit
  • Installer des moustiquaires aux ouvertures
  • Vérifier l’état des joints et colmater les fissures et interstices
  • Éviter de laisser la lumière allumée qui pourrait les attirer

En appliquant ces mesures préventives, vous réduirez grandement les risques de voir ces petits insectes élire domicile chez vous. Associées à l’utilisation ponctuelle des pièges et répulsifs naturels mentionnés dans le chapitre précédent, ces bonnes pratiques vous permettront de profiter sereinement de votre jardin cet été !

Préventions pour garder les blattes à l\

Raisons pour lesquelles les blattes entrent dans les maisons

Les blattes de jardin peuvent parfois trouver leur chemin jusque dans nos maisons, surtout lorsque leur habitat naturel ne leur fournit plus des conditions de vie optimales comme en période de grosse chaleur ou de manque de nourriture. Voici quelques conseils pour comprendre pourquoi elles s’invitent chez vous et comment les garder à distance.

Les autres tendances de décoration :  Les dangers des blattes pour votre jardin

Les blattes cherchent fraîcheur et nourriture

En été, lorsque les températures grimpent, les blattes de jardin cherchent à se mettre au frais. Elles n’hésitent pas alors à s’introduire dans les maisons, passant sous les portes ou par les fenêtres ouvertes. De plus, si la végétation de votre jardin s’assèche avec la chaleur, elles manquent de nourriture à l’extérieur et sont tentées de venir chercher de quoi se sustenter dans votre cuisine.

Bien fermer les accès

Pour éviter l’intrusion des blattes, pensez à :

  • Installer des moustiquaires aux fenêtres
  • Vérifier l’étanchéité de vos portes, réparer si besoin les joints défectueux
  • Obturer les potentielles fissures ou interstices dans les murs

Limiter les sources de nourriture

Tout comme dans le jardin, les blattes sont attirées par les restes de nourriture accessibles. Adoptez ces bons réflexes :

  • Ne laissez pas traîner de nourriture, rangez tout dans des boîtes hermétiques
  • Nettoyez rapidement après chaque repas, ne laissez pas de miettes ou de vaisselle sale
  • Fermez bien vos poubelles et sortez les régulièrement

Utiliser les mêmes techniques qu’au jardin

Si malgré ces précautions, des blattes s’invitent chez vous, vous pouvez employer à l’intérieur les mêmes méthodes que celles recommandées pour le jardin :

Méthode Mise en oeuvre
Pièges à appât Préparer des petites boules avec un mélange d’acide borique, de farine et de miel. À placer aux endroits fréquentés par les blattes.
Pièges collants Disposer des pièges englués du commerce dans les coins propices (sous évier, derrière appareil électroménager…).
Insecticide naturel Pulvériser un mélange d’huiles essentielles (lavande, menthe poivrée) diluées dans de l’eau aux points d’entrée potentiels.

Avec ces différentes techniques, vous devriez pouvoir vous débarrasser des blattes et les dissuader de revenir. La clé est de rester vigilant et de traiter dès les premiers signes d’infestation pour éviter leur prolifération. N’hésitez pas à combiner les actions préventives et curatives pour une efficacité optimale !

L’essentiel à retenir sur l’élimination des blattes de jardin

En somme, reconnaître les blattes de jardin et mettre en place une stratégie adaptée est primordial pour s’en débarrasser durablement. Des méthodes naturelles comme le plâtre ou les pièges sucrés permettent de les cibler efficacement. La prévention, en limitant les zones propices, est tout aussi cruciale. Bien que les blattes puissent s’inviter à l’intérieur, des réflexes similaires aideront à les tenir éloignées pour de bon.

Plan du site